lundi 16 mars 2009

Keep on truckin'

Pourquoi L'avenir radieux me demandez-vous ? Et bien parce que que c'est le nom de mon tout premier fanzine. Nous sommes à Strasbourg, en 1988, et mon camarade de l'époque s'appelle Grosbert Le Malfrat. J'ai des images confuses du contenu mais je revois la couve : un type, le sourire stupide et la démarche élastique, traverse allègrement un décor urbain sordide. L'hommage à Robert Crumb et Keep on truckin' est évident. Je m'en suis souvenu en ouvrant ce blog.


Keep on truckin' voit le jour en 1967 dans le n°1 de Zap Comix. Ce dessin est le plus gros "hit" de Crumb, mais aussi la cause de ses malheurs. Il le reniera :
"Les autres ont cru qu'il s'agissait d'images heureuses, de personnages de bande dessinées relax qui prenaient du bon temps... Moi aussi je l'ai cru ! Ces dessins devinrent les symboles de l'attitude décontractée (sic) des années 60 !! (...) J'oubliais ce qu'ils étaient vraiment : des pictogrammes de la danse de mort ! ALORS KEEP ON TRUCKIN', CRETINS !"


J'apprends en surfant sur net que Keep on truckin' tombe un temps, dans le domaine public.
Encore récemment, Crumb est poursuivi par les emmerdes que lui cause ce maudit dessin.
Ici, dans Poétique de la bande dessinée (ed. L'harmattan), Boris Eizykman disserte savamment sur le sujet...

Pour moi, qui découvris Crumb tardivement, dans les années 80, Keep on truckin' est ironique. Et cette marche cartoonesque exagérée, le gimmick d'une certaine bande dessinée underground un peu désuète.
Comme ici, chez Peter Bagge :


J'ai bien envie pour ce blog, de me fixer comme objectif d'en recenser quelques avatars.

4 commentaires:

jbgg a dit…

Outre que j'aime certaines bandes dessinées un peu désuètes, j'avais un commentaire passablement pertinent que j'ai oublié, alors je le garde pour moi, vraiment loin dans un coin perdu de mon crâne.

Stéphane Oiry a dit…

Hé ! hé ! moi aussi j'aime cette "certaine bande dessinée un peu désuète".

docteur Borg a dit…

un des plus vieux avatar de cette joyeuse marche doit être le chat suiviste de "Polly and her pals".

Stéphane Oiry a dit…

Doc Borg : Oui, mais je pensais plutôt aux suiveurs de Crumb.